Accueil‎ > ‎

Définition

L'aïkido est un art martial

Art de combat, il permet de se défendre à mains nues, contre un ou plusieurs adversaires, armés ou non armés.

Mais il marque une grande évolution par rapport aux autres arts traditionnels purement physiques en cherchant à dissuader l'adversaire et à neutraliser son intention agressive plutôt qu'a l'abattre.

Ce principe de « non-violence », base mentale de l'aïkido, consiste à faire le « vide » en soi pour comprendre et se rapprocher de tout ce qui nous entoure quelles qu'en soient les manifestations: calmes ou violentes, paisible ou destructrices de façon à se mettre en parfaite harmonie avec cet « univers ».

AI: UNION

KI: ÉNERGIE 

DO:VOIE


Voie de la coordination mentale et physique de l'énergie, l'aïkido représente une excellente discipline dont la pratique régulière conduit au parfait équilibre du corps et de l'esprit.

Origine

Le principe de l'aïkido, le plus récent des arts martiaux japonais ont été découverts par le grand maître Morihei Ueshiba.

Ils constituent la synthèse de tous les arts martiaux japonais pratiqués par les samouraïs depuis des siècles.

La plupart des techniques d'aïkido existent en effet, sous une forme plus ou moins similaire dans l'une ou plusieurs écoles de jujitsu et beaucoup de formes de base, en aïkido, dérivent des arts de manier l'épée, le bâton ou la lance. Principalement réservé à une élite, l'enseignement de O Sensei Ueshiba n'était diffusé, avant la seconde guerre mondiale, qu'aux experts en Budo, nobles, chefs militaires et personnalités d'un certain rang.

 

L'aïkido et les autres arts martiaux.

Si comme en judo, le pratiquant d'aïkido utilise des techniques de projections et d'immobilisation pour déséquilibrer ou maîtriser son adversaire, il peut également accompagner ses mouvements d'une série d' « atémi » , c'est-à-dire de coups de poing et de pieds portés comme en karaté, en des endroits vitaux du corps.



Mais contrairement au judo et au Karaté qui constituent des disciplines sportives, soumises à des règles très strictes, l'aïkido reste un art martiale dont la pratique exclue toute idée de compétition.

Technique de défense idéale, l'aïkido impose avant tout de détruire l'agressivité de son adversaire en lui démontrant l'inutilité de son attaque.

Discipline physique et morale complète, d'une extraordinaire efficacité, l'aïkido permet d'acquérir une parfaite maîtrise de soi tout en assurant un développement harmonieux du corps.

(par Tamura Sensei 1978)